Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Colombie : asssistance d'urgence dans la région de Yondó-Antioquia

16-01-1997 Communiqué de presse 97/02

Les délégués du CICR basés à Bucaramanga (département de Santander au centre de la Colombie) se sont rendus le 10 janvier dans la municipalité de Yondó (département d'Antioquia) pour apporter une assistance d'urgence aux habitants du village de Puerto Nuevo, victimes de la violence interne. Ils étaient accompagnés de représentants de la Croix-Rouge colombienne (CRC).

Sur les 20 maisons du village, appelé Cooperativa par ses habitants et situé le long du fleuve Ité, 15 ont été incendiées par des hommes armés. Une personne y a trouvé la mort, une autre est portée disparue.

Après dix heures d'une route presque impraticable, les représentants du CICR et de la CRC sont parvenus au village à la tombée de la nuit. À l'approche des véhicules, les quelque 70 habitants, dont deux tiers sont des enfants, se sont enfouis dans la forêt et n'ont osé se manifester qu'après avoir reconnu l'emblème de la croix rouge. Ils ont alors reçu des matelas, des couvertures, des articles d'hygiène, des ustensiles de cuisine et de la nourriture. Ils sont pour l'instant regroupés dans les maisons qui ont été épargnées. Le CICR suit de près l'évolution de la situation en vue d'assurer la protection de ces personnes.

Il y aurait 300 personnes déplacées dans la région de Yondó-Antioquia. " Le cas de ce village est grave, " affirme Christophe Kleber, chef de la sous-délégation du CICR à Bucaramanga, " il laisse présager une dégradation du conflit. "

Actuellement, les organisations des droits de l'homme en Colombie estiment que, chaque année, le conflit interne a des répercussions désastreuses pour l a population civile : plus de 73 000 personnes déplacées, 2 600 assassinées et plus de 500 séquestrées.

La délégation du CICR à Bogotá se dit préoccupée devant l'augmentation des conséquences humanitaires de la violence interne en Colombie.

Le CICR mène ses activités en Colombie depuis 1980. À ce jour, il est représenté par sa délégation de Bogotá, ses sous-délégations de Cali, Medellín, Apartadó, Bucaramanga, Barranquilla, Villavicencio et ses bureaux de Saravena, Florencia, Pasto, et prochainement Cúcuta. Il dispose en tout de 42 délégués et 90 collaborateurs locaux