Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Mozambique : après les inondations - le regroupement des familles

08-06-2000 Communiqué de presse 00/21

Trente-deux volontaires de la Croix-Rouge du Mozambique commencent à enregistrer des enfants non accompagnés, séparés de leurs proches depuis que le cyclone Eline a frappé le pays en février. Ces volontaires ont été formés par le CICR dans la province de Sofala (sud-est du Mozambique) aux techniques qu'ils utiliseront afin de retrouver la trace des parents. Il est toujours difficile de circuler dans la province dévastée ; des pluies diluviennes continuent de s'abattre sur le pays, qui est également balayé par des vents violents. Un nombre considérable de maisons sont détruites, les habitants ont perdu leurs moyens de subsistance et l'on déplore de très nombreux morts, sans parler des épidémies comme le choléra qui menacent maintenant les survivants.

Une des conséquences les plus tragiques des inondations a été la dispersion des familles. Au moins 200 enfants ont ainsi été séparés de leurs parents et se retrouvent seuls, sans savoir ce qu'il est advenu des membres de leur famille, ou même s'ils sont encore vivants.