• Envoyer
  • Imprimer

L’importance du 50e anniversaire des Conventions de Genève pour les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : un regard vers le passé pour mieux aborder l’avenir

30-09-1999 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 835, de Michael A. Meyer

  Résumé de l'article " The relevance of the 50th anniversary of the Geneva Conventions to National Red Cross and Red Crescent Societies: reviewing the past to address the future "

Le 50e anniversaire des Conventions de Genève de 1949 invite à jeter un regard sur les rapports entre ces Conventions et les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Différentes dispositions des Conventions attribuent en effet des droits ou des devoirs aux Sociétés nationales. Mais elles n’ont pas toujours le monopole des activités humanitaires dans les situations de conflit armé. Par ailleurs, les statuts du Mouvement international attribuent aux Sociétés nationales des tâches en rapport avec la mise en œuvre du droit international humanitaire, comme l’assistance aux victimes de conflits armés et la diffusion du droit humanitaire. Parallèlement, ils établissent un lien privilégié entre celles-ci et les États parties aux Conventions. Après avoir examiné la situation actuelle et ses enjeux, l’auteur enjoint les Sociétés nationales d’assumer avec vigueur les divers rôles qui leur sont dévolus par les Conventions de 1949 et les statuts du Mouvement.




Pages associées