Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Angola : lutte contre la mortalité infantile

24-02-2000 Communiqué de presse 00/06

Le CICR a lancé cette semaine un programme d'eau et d'assainissement dans les camps de personnes déplacées de la ville de Kuito, en Angola. Alarmés par l'augmentation de la mortalité infantile au cours du second semestre de 1999 (le taux avait atteint 2,6 sur 10 000 par jour selon les chiffres recueillis en janvier 2000), le CICR et MSF-Belgique, ainsi que d'autres organisations humanitaires, ont mené des évaluations nutritionnelles, médicales et sanitaires pour découvrir les raisons de cette situation.

L'enquête a abouti à la conclusion que les principales causes de la mortalité infantile sont notamment la faible quantité et la mauvaise qualité de l'eau disponible, et le manque d'hygiène. En outre, les structures de santé, pourtant existantes, ne sont que peu fréquentées.

Pour améliorer l'approvisionnement en eau, le CICR fournit maintenant chaque jour, comme mesure d'urgence, 121 000 litres d'eau au total dans les quatre camps les plus peuplés, ce qui représente quatre litres supplémentaires d'eau potable par jour et par personne. Cette opération se poursuivra jusqu'à ce que les travaux de forage de puits entrepris par d'autres organisations soient achevés.

Diverses dispositions ont en outre été prises par le CICR pour faire face aux problèmes d'hygiène dans l'ensemble des camps, à savoir des travaux de drainage, la construction de 1 000 latrines (avec l'aide des personnes déplacées), la distribution mensuelle de savon à 20 000 familles et un programme d'éducation sanitaire réalisé en collaboration avec la Croix-Rouge angolaise.

Quant à la faible f réquentation des structures de santé, une enquête sera menée pour en déterminer les causes afin de pouvoir y remédier.

Depuis décembre 1998, Kuito a dû faire face à un afflux massif de personnes déplacées. Elles sont quelque 116000 actuellement, installées dans 18 camps, situés en majorité sur une colline particulièrement insalubre durant la saison des pluies.