Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Tadjikistan : des dizaines de milliers de civils en danger

27-06-1996 Communiqué de presse 96/25

Les combats qui opposent les forces gouvernementales tadjikes et celles de l'opposition continuent d'affecter le sort de dizaines de milliers de civils au Tadjikistan. Quelque 3 000 nouveaux déplacés originaires de Tavildara et de Mionadu sont arrivés les 22 et 23 juin à Kalaikhum et à Komsomolobad. Ils étaient affamés et épuisés par leur long périple dans les montagnes du Pamir. Depuis le début de l'année près de 15 000 personnes ont déjà été contraintes de fuir une situation qui se dégrade de jour en jour.

D'après des témoignages recueillis auprès des déplacés, près de 25 000 personnes seraient en danger aujourd'hui. En effet, depuis plus de deux mois, de violents combats bloquent les voies d'accès aux territoires occupés par l'opposition et empêchent tout ravitaillement dans cette contrée particulièrement pauvre, même en temps de paix.

Depuis la reprise des hostilités, au début de 1996, le CICR attend une autorisation des autorités de Douchanbé pour se rendre dans cette zone durement touchée par les combats, afin d'y évaluer les besoins d'urgence et de mettre sur pied un programme d'assistance. En attendant, en coordination avec d'autres organisations humanitaires, il distribue chaque mois de la nourriture à 5 000 personnes nouvellement déplacées. Un chiffre qui risque bien d'augmenter si cette situation perdure.