Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

République du Congo : ombres et lumière

25-06-1997 Communiqué de presse 97/24

Après une période de calme relatif, la situation s'est à nouveau détériorée au cours des dernières 48 heures dans la capitale congolaise, limitant les possibilités d'action des quatre délégués du CICR qui se trouvent sur place et de leurs collègues secouristes de la Croix-Rouge congolaise.

Le 20 juin, pourtant, déléguées et secouristes sont parvenus à évacuer 60 jeunes orphelins bloqués dans un home situé près de l'aéroport, dans une zone particulièrement exposée. Sous la surveillance de religieuses catholiques, ces enfants, dont le plus jeune n'avait que deux semaines, étaient restés sans ravitaillement et sans contact avec le monde extérieur depuis le début des combats. Les délégués du CICR ont obtenu l'accord de toutes les parties et organisé un convoi de dix véhicules jusqu'au quartier de Bakongo, où la situation était moins dangeureuse.

Par ailleurs, les équipes de secouristes de la Croix-Rouge congolaise et du CICR ont déjà inhumé une centaine de corps abandonnés sur place. Dans la mesure où les conditions de sécurité le permettront, les délégués continueront à fournir une assistance médicale d'urgence aux hôpitaux de la ville.