Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

La crise au Kosovo : le CICR intensifie ses activités

14-10-1998 Communiqué de presse 98/35

Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) reprend ses activités sur le terrain dans l'ensemble du Kosovo, après une interruption de dix jours consécutive à un incident dû à une mine qui avait causé la mort d'un médecin et blessé trois autres membres du personnel médical. Le CICR tente d'avoir à nouveau accès aux personnes dans le besoin, dans des conditions aussi satisfaisantes qu'au cours des derniers mois. Les déplacements sur le terrain feront l'objet d'évaluations plus poussées de la situation sur le plan de la sécurité, notamment en ce qui concerne la menace des mines terrestres. Un premier convoi a quitté Pristina ce matin avec 30 tonnes de vivres et d'autres secours destinés aux personnes déplacées se trouvant à Mitrovica, au nord de Pristina. D'autres convois sont prévus dans les prochains jours.

Les délégués du CICR ont fourni, le lundi 12 octobre, des vivres et d'autres articles de première nécessité pour 200 personnes blessées ou malades à l'hôpital de Pristina. Parmi les bénéficiaires figuraient des patients venant de régions qui ont été récemment le théâtre d'événements violents, des réfugiés de la Krajina, ainsi que des personnes vulnérables soignées dans l'établissement.

L'équipe du CICR à Pristina est composée de cinq délégués et de collaborateurs locaux expérimentés. La semaine dernière, l'institution a décidé de rester en Yougoslavie, même dans le cas de frappes aériennes.