Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Tadjikistan : deux membres du personnel du CICR pris en otage

05-02-1997 Communiqué de presse 97/02

Genève (CICR) - La délégation du CICR à Douchanbé a été informée, tard dans la soirée du mercredi 5 février, que deux membres de son personnel - une expatriée et un employé local - avaient été pris en otage par un commandant local, dans la basse vallée de Garm. Jusqu'à présent, aucune demande de rançon n'a été reçue et aucune explication n'a été fournie.

Le même commandant avait auparavant enlevé cinq membres de la Mission d'observation des Nations Unies au Tadjikistan et cinq membres de la presse russe. L'équipe du CICR revenait vers sa base depuis la ville de Tavildara. Elle y avait mené une mission d'évaluation pour se rendre compte des besoins des nombreuses personnes gravement affectées par le violent conflit qui sévit dans le pays.

Le CICR, ainsi que la Mission des Nations Unies, déplore cet enlèvement. Il s'agit d'une nouvelle violation flagrante du droit international humanitaire et d'un acte d'agression directe contre ceux dont le seul but est de venir en aide aux victimes de la guerre. Le CICR se joint à la Mission d'observation pour demander à toutes les personnes influentes de la région de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que tous les otages soient rapidement libérés.