Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Comores : aide aux victimes de la violence

10-09-1997 Communiqué de presse 97/35

À la suite des affrontements qui se sont produits la semaine dernière sur l'île d'Anjouan, dans l'archipel des Comores, un délégué du CICR s'est rendu sur place avec des membres du Croissant-Rouge comorien. Ils ont distribué des secours médicaux d'urgence, des tentes et des ustensiles de cuisine et procédé à une évaluation des besoins de la population. Le CICR a également pris contact avec les autorités locales en vue d'obtenir l'accès à tous les soldats gouvernementaux (qui seraient plus de 80) faits prisonniers pendant les troubles, et de les visiter conformément à ses méthodes de travail habituelles.

Depuis que les combats ont éclaté à Anjouan il y a une semaine, 50 volontaires du Croissant-Rouge ont donné les premiers secours aux blessés et se sont efforcés de retrouver les personnes portées disparues. Le Croissant-Rouge local utilise également son réseau radio pour transmettre des messages familiaux entre l'île principale, la Grande Comore, et les îles sécessionnistes d'Anjouan et de Moheli, afin de rassurer les familles et de les aider à rétablir le contact avec leurs proches.

Selon les informations les plus récentes, 40 personnes au moins ont été tuées pendant les affrontements et 25 ont été blessées.