Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Bosnie-Herzégovine : visite du président du CICR

22-01-1997 Communiqué de presse 97/03

Le président du CICR, Cornelio Sommaruga, a passé la dernière semaine en Bosnie-Herzégovine. Il y a visité les endroits où des programmes d'assistance sont menés et rencontré des leaders politiques et religieux ainsi que des représentants locaux de la Croix-Rouge.

Dans les deux entités du pays — la Republika Srpska et la Fédération de Bosnie-Herzégovine — le CICR travaille en étroite collaboration avec les Croix-Rouges allemande, autrichienne et américaine, pour mettre en œuvre des programmes d'aide en faveur des plus pauvres en Bosnie-Herzégovine. Deux cent mille personnes y affrontent quotidiennement le froid et la gêne en faisant la queue pour un bol de soupe chaude ou un colis de vivres. En voyant certaines d'entre elles, M. Sommaruga a souligné que, bien que la communauté internationale se concentre actuellement sur la reconstruction et la réhabilitation à long terme, il faut également continuer à faire face à des besoins plus immédiats.

À plusieurs occasions, le président du CICR a rencontré, dans diverses parties de la Bosnie-Herzégovine, des représentants des familles qui ont déposé des demandes de recherche auprès du CICR et qui attendent toujours une réponse concernant le sort de leurs proches disparus. M. Sommaruga a reconnu que ceux des disparus qui avaient pu se manifester de leur plein gré l'avaient sans doute déjà fait et qu'il est à craindre que les 18 000 autres ne soient plus en vie.

Le président du CICR a eu des réunions avec deux des trois membres de la présidence collégiale du pays, Krezimir Zubak et Momcilo Krajisnik. Il a également rencontré Haris Silajdzic, le nouveau coprésident du Conseil des ministres, et Jadrako Prlic, ministre des Affaires étrangères.