Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Arménie/Azerbaïdjan : sécurité alimentaire dans le Sud-Caucase

09-10-1996 Communiqué de presse 96/40

Que font donc ces paysans qui, au milieu des ruines, labourent et sèment ? Que viennent faire ces pousses de blé vert tendre dans ces terres meurtries du Sud-Caucase ?

Alors que les pourparlers politiques engagés pour résoudre la crise entre l'Arménie, l'Azerbaïdjan et le Haut-Karabakh se poursuivent, les habitants des zones affectées par le conflit continuent de vivre dans des conditions précaires. Une sécheresse sévère durant l'été 1996 a encore exacerbé les difficultés alimentaires rencontrées par ces populations.

C'est dans ce contexte que le CICR, avec la coopération de la Croix-Rouge américaine, a accentué ses efforts en matière de réhabilitation agricole; ces programmes comportent plusieurs volets.

Pour 1996, 520 tonnes de semences de blé ont été distribuées à la fin septembre pour les semis d'automne à des paysans azerbaïdjanais, arméniens et karabakis. Cela a permis la mise en culture d'environ 2 200 ha répartis sur l'ensemble de la zone affectée par le conflit. Un miniprojet de crédit a été mis en place sur une base expérimentale : les paysans de certains villages particulièrement touchés auront ainsi accès aux moyens de production qui leur manquent.

Pour 1997, le CICR prévoit des distributions de semences de légumes divers et de plants de pommes de terre pour les jardins familiaux; la sécurité alimentaire de la population en serait alors accrue. Enfin, la mise en route de petits projets de multiplication de semences de pommes de t erre devrait faciliter l'accès des populations à des produits de qualité.

La plupart de ces programmes seront accompagnés de distributions de documents sur les techniques agricoles, et de fiches d'information sur les programmes des mines antipersonnel et les précautions à prendre dans les régions " à risques " .