Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Sierra Leone : l'aide humanitaire se poursuit malgré les difficultés

18-05-2000 Communiqué de presse 00/18

Malgré les combats qui ont affecté la Sierra Leone depuis le 5 mai, le CICR a poursuivi ses activités dans le pays. Dans la région de Freetown, le CICR et la Croix-Rouge locale ont installé, dès le début des hostilités, un poste de premiers soins sur l'axe Hastings-Waterloo, où se sont déroulés de violents combats. Les cas les plus graves ont été évacués sur l'hôpital Connaught, à Freetown. Du matériel médical pour un mois a également été distribué aux quatre cliniques et à la maternité de la capitale soutenues par le CICR.

A Kenema – ville de l'est du pays, restée calme pendant ces événements –, le CICR a mené sans discontinuer son programme médical à l'hôpital provincial. Au cours de la semaine écoulée, et en dépit d'une équipe chirurgicale réduite, le CICR a procédé à une douzaine d'interventions chirurgicales sur des patients blessés lors de précédents combats. Il a en outre poursuivi les travaux de réhabilitation et de construction de nouvelles structures hospitalières.

Par ailleurs, après une interruption de dix jours, le CICR a recommencé, le 15 mai, ses distributions de matériel de première nécessité (couvertures, nattes, savon, seaux), d'outils et de semences en faveur des personnes les plus démunies, affaiblies par la situation qui prévaut dans le pays depuis une dizaine d'années.

Bien que limité dans son action en raison de l'insécurité qui règne actuellement, le CICR a apporté une première assistance à un groupe de 300 personnes installées près d'un village situé à une vingtaine de kilomètres de Kenema. L'ensemble du programme de soutien en matériel et en semences est prévu pour environ 300 000 bénéficiai res, parmi lesquels on compte des déplacés internes, des gens retournés dans leur village et des groupes particulièrement vulnérables.

Enfin, le CICR et la Société nationale de la Croix-Rouge s'emploient, dans une action conjointe, à rétablir les liens familiaux entre les personnes dispersées à la suite des récents événements et, notamment, à retrouver les parents des enfants séparés de leur famille.