• Envoyer
  • Imprimer

Action du CICR au sein du Mouvement

01-07-1999

L'année 1998 a été marquée par les travaux de suivi des importantes décisions prises par le Conseil des Délégués à Séville (novembre 1997), notamment dans les deux domaines suivants :

  • mise en œuvre de l'Accord sur l'organisation des activités internationales des composantes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Accord de Séville) ;

  • préparation de la XXVIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui se tiendra à Genève du 31 octobre au 6 novembre 1999. La Commission permanente s'est réunie deux fois en 1998 (voir Activité des organes statutaires, ci-après). Le groupe des ambassadeurs créé en vue de conseiller les organisateurs de la Conférence s'est réuni alternativement au CICR et à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et cela à trois reprises. Ces réunions se sont avérées fructueuses et permettent ainsi aux organisateurs d'établir le plan d'action et l'ordre du jour de la Conférence en tenant compte des commentaires et des suggestions des représentants des missions permanentes de 30 États basées à Genève.

Le Conseil des Délégués de Séville avait marqué une orientation positive de la coopération entre les différentes composantes du Mouvement, avec davantage d'échanges et de concertation, y compris dans le domaine opérationnel. Dans ce même « esprit de Séville », le CICR a accueilli, les 24 et 25 avril, les Sociétés nationales membres du Conseil exécutif de la Fédération et les vice-présidents de cette institution pour un dialogue ouvert sur deux sujets d'intérêt commun : d'abord, la mise en œuvre de l'Accord de Séville par toutes les composantes du Mouvement ; ensuite, les différents aspects des campagnes de mobilisation humanitaire, en tirant en particulier quelques enseignements des efforts faits par le Mouvement pour interdire les mines antipersonnel. Ces deux questions ont d'ailleurs faire l'objet de rapports conjoints du CICR et de la Fédération, que la Commission a envoyés en fin d'année à toutes les Sociétés nationales.