Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Cambodge : 300 amputés de la région d'Anlong Veng appareillés

11-05-2000 Communiqué de presse 00/17

Le CICR a effectué, en janvier 2000, une évaluation de la situation des amputés dans la région d'Anlong Veng, au Cambodge. Située au nord du pays, près de la frontière thaïlandaise, elle a longtemps été sous le contrôle des Khmers rouges. Au cours de cette mission, les délégués ont identifié 321 amputés qui avaient besoin de prothèses. Le CICR a organisé le transfert de ces patients d'Anlong Veng à son centre orthopédique de Battambang. Les patients y ont été appareillés et ont suivi une rééducation avant d'être ramenés chez eux.

Dix voyages aller et retour ont ainsi eu lieu depuis le début de l'année.Les convois sont accompagnés par des délégués et du personnel khmer. Étant donné l'état du réseau routier, il faut deux jours pour couvrir les quelque 300 kilomètres entre les deux villes.En route, les amputés dorment dans une maison louée par le CICR à Puork (village entre Sisophon et Siem Réap). Des règles de sécurité spéciales ont été établies pour ces trajets, notamment pour faire face au problème des mines.

Le succès de ce programme a encouragé les amputés qui n'avaient pas encore été enregistrés à se présenter aux autorités civiles de cette région. Il y a donc actuellement encore une centaine de personnes à transporter et à appareiller.

En outre, depuis le début de l'année, le centre orthopédique de Battambang a traité quelque 300 patients réguliers.