Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Albanie : au secours des plus vulnérables

20-03-1997 Communiqué de presse 97/10

Des missions d'évaluation effectuées au cours des deux derniers jours dans les régions d'Albanie affectées par les troubles récents ont confirmé que les institutions sociales ont un urgent besoin d'aide. Des équipes d'experts médicaux et de spécialistes des secours se sont rendues dans les villes de Sarandë, Girokastër, Fier, Delvinë, Tepelenë, et Vlorë dans le sud, Elbasan dans le centre, et Shkodër et Kukës dans le nord, afin de se rendre compte de la situation sur place. Ils ont rencontré des directeurs d'hôpitaux, d'orphelinats et d'un foyer pour personnes âgées. Ceux-ci leur ont dit qu'ils connaîtraient bientôt à une grave pénurie de vivres et de médicaments.

À Girokastër, par exemple, l'hôpital s'efforçait de faire face à un afflux de personnes blessées par des balles perdues et, au foyer pour personnes âgées, le directeur a indiqué que son entrepôt de vivres avait été entièrement pillé. Bien que la communauté locale soit intervenue pour apporter son aide, il craignait de ne pouvoir nourrir ses pensionnaires que pendant quelques jours encore. Un calme précaire régnait à Girokastër et dans d'autres villes, mais la présence de groupes armés se faisait encore sentir et le pillage semblait continuer.

Le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge albanaise, s'efforce de déterminer quelles ressources logistiques sont disponibles pour faire face aux besoins d'urgence. Un appel aux donateurs, visant à recueillir 15 millions de francs suisses, a été lancé le 17 mars.