Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Géorgie/Abkhazie : reprise des combats

27-05-1998 Communiqué de presse 98/21

Les violents affrontements qui ont éclaté le 20 mai entre les forces abkhazes et les milices géorgiennes au sud-est de Galhi, dans la zone de sécurité des Nations Unies qui longe la ligne de séparation, auraient déjà entraîné la fuite de plusieurs dizaines de milliers de personnes vers Zougdidi (ouest de la Géorgie). C'est la première fois depuis la signature du cessez-le-feu de mai 1994 que des combats d'une telle gravité ont lieu.

Deux équipes du CICR ont été dépêchées sur place, afin de remettre de l'assistance médicale d'urgence aux hôpitaux qui traitent les blessés de guerre. Ceux d'Otchamchire et de Galhi (Abkhazie) ont enregistré une trentaine de blessés depuis le début des combats ; l'hôpital Respublika de Zougdidi en signale une quinzaine au total, dont sept sont arrivés mardi 26 mai.

À l'œuvre dans la région depuis 1992, le CICR concentre aujourd'hui ses programmes d'assistance en Abkhazie : 50 000 personnes y reçoivent de l'aide et cinq hôpitaux bénéficient de son soutien régulier. L'Abkhazie subit les effets d'un blocus depuis quatre ans, ce qui entraîne de graves pénuries sur le plan du ravitaillement en nourriture et en médicaments. À Zougdidi, le CICR, en coordination avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, organise des distributions de vivres et de couvertures pour les personnes nouvellement déplacées.