Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Tadjikistan : nouvelles victimes

07-05-1998 Communiqué de presse 98/18

Les combats qui se sont déroulés la semaine dernière à environ 12 km à l'est de Douchanbé, capitale du Tadjikistan, ont causé la mort de plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles une majorité de civils. Les établissements médicaux de la ville ont immédiatement reçu une assistance médicale du CICR afin de soigner les blessés de guerre. Le personnel des entrepôts et du centre d'appareillage orthopédique du CICR, situés dans la zone des combats, a été évacué. Une fois le calme revenu, les activités ont repris.

Par ailleurs, fin avril, plusieurs dizaines de personnes ont été tuées suite à des glissements de terrain causés par la fonte des neige et les pluies torrentielles qui se sont abattues dans la vallée de Garm (centre du pays). En coordination avec d'autres organisations internationales, le CICR a distribué de la nourriture et des couvertures à 68 familles sinistrées. L'hôpital de Garm a lui aussi reçu une assistance médicale.

Le CICR est présent au Tadjikistan depuis fin 1992. Ses activités consistent essentiellement à porter assistance aux détenus et à fournir une aide médicale aux hôpitaux. Des années de conflit entre le gouvernement et l'opposition ainsi qu'une crise économique sans précédent ont laissé le pays exsangue.