Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Mozambique : pour une meilleure police

20-05-1998 Communiqué de presse 98/20

Un cours d'instruction sur les normes du droit international humanitaire et des droits de l'homme applicables par les forces de police et de sécurité a eu lieu du 20 au 23 avril à Maputo. Organisé par la délégation régionale du CICR à Harare (Zimbabwe), en collaboration avec la Croix-Rouge du Mozambique, le cours s'est déroulé dans trois écoles de police mozambicaines et a touché des cadets et des officiers supérieurs de la police.

Dans le cadre de la réorganisation de la police au Mozambique, entreprise par les autorités du pays avec le soutien du PNUD, un important programme de recyclage et de formation, conduit par un détachement de la Guardia Civil espagnole, a été mis sur pied depuis 1997. Il devrait permettre, cette année, à environ 2 000 membres de la police de recevoir une formation professionnelle adaptée aux exigences d'un État démocratique.

« C'était une expérience formidable » a déclaré le Lt-col. Joao Raimundo de S. Amorim, commandant du Collège de la Police militaire à Trapiche (nord du Brésil), qui a animé le cours pour le CICR. « L'enthousiasme et la soif d'apprendre des cadets de la police étaient très motivants. Après des années de guerre civile, tout le monde veut s'imprégner d'idées nouvelles et des principes de la démocratie moderne. Je reviendrai volontiers ! »

En complément de l'instruction donnée par les responsables de l'Académie de Police, la Croix-Rouge du Mozambique, soutenue par le CICR, assurera la conduite d'un module de formation sur les principes de base du droit humanitaire et sur les premiers secours. D'une durée totale de 15 heures, les cours donnés dans ce centre de formation toucheront 50 classes durant toute l'année 1998.