Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

République Démocratique du Congo : priorité à l'eau potable et aux soins médicaux dans le Kivu

08-10-1997 Communiqué de presse 97/40

Le CICR est arrivé au terme de son action d'assistance aux déplacés congolais de la région du Kivu, où 150 000 personnes ont reçu de la nourriture, du matériel de première nécessité et des semences. Il concentre désormais ses efforts sur l'approvisionnement en eau potable et sur les soins médicaux.

À Goma, les ingénieurs sanitaires du CICR ont notamment réhabilité les installations sanitaires de sept centres de santé, et des travaux sont actuellement en cours pour remettre en état trois autres structures médicales. Conjointement avec la compagnie nationale des eaux, Regideso, le CICR poursuit ses travaux d'extension du réseau de distribution d'eau potable dans deux quartiers de la ville.

Plus au sud, dans la région de Bukavu, le CICR a construit un système gravitaire d'approvisionnement en eau pour l'hôpital de Nyangezi. Un deuxième système du même type permettra d'alimenter des secteurs à forte densité de population situés en zone périurbaine. Un projet similaire pour les habitants et l'hôpital Monvu sur l'île de Idjwi est sur le point d'être achevé. Les 12 kilomètres de tuyaux nouvellement installés permettront d'alimenter l'hôpital et 12 petites agglomérations. 

En plus de la fourniture de médicaments et de matériel divers, ainsi que de la prise en charge des frais de fonctionnement pour les hôpitaux de Bukavu, de Goma et d'Uvira, une équipe du CICR, composée de deux médecins, d'un infirmier et d'un radiologue, a organisé des cours de formation et de recyclage à l'intention du personnel local de l'hôpital d'Uvira, qui compte 170 lits.

Depuis le début de l'année, le CICR apporte son soutien à 52 centres de soins du Kivu (10 à Bukavu, 29 à Uvira et 13 à Goma). Ces centres, qui assurent chacun une quinzaine de consultations par jour, couvrent les besoins médicaux de près de 270 000 personnes.