• Envoyer
  • Imprimer

Mali: les femmes et la guerre

30-06-1996 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 819

Comment les femmes voient-elles leur rôle dans la prévention et la gestion des conflits? Tel était le sujet d'un séminaire qui a réuni à fin mars 1996 à Bamako une vingtaine de femmes affiliées au Mouvement national des femmes pour la sauvegarde de la paix et de l'unité nationale, et des représentants du CICR.

Au Mali, il y a de plus en plus de femmes désireuses de s'intégrer plus complètement dans la vie de leur pays. Aussi, ce mouvement a-t-il été créé dans la perspective de développer la motivation des femmes et leur participation à la gestion du problème touareg dans le nord du Mali; en effet, les femmes peuvent jouer un rôle important dans le maintien de la cohésion sociale entre divers groupes ethniques et le respect des diversités culturelles. Les membres du mouvement des femmes ont exprimé le souhait de mieux connaître le droit international humanitaire. Lors du séminaire, le CICR a souligné le fait que, selon ce droit, les femmes, qu'elles soient combattantes ou non, ont droit à une protection particulière.

L'importance de l'écoute, la nécessité de tenir compte des réactions liées aux inégalités sociales, la terrible question du viol dans les conflits et ses conséquences pour la victime ont été au centre des débats. Les femmes ont estimé qu'elles avaient un rôle à jouer dans la consolidation de la paix et la gestion des séquelles du conflit, étant proches des réalités du terrain, et, en tant que mères et épouses, conseillères et modératrices dans leur environnement quotidien. Le dialogue et l'échange d'informations entre le mouvement des femmes et le CICR sera poursuivi.

     

  CICR News 96/15  




Pages associées