Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan : Toujours l'urgence et des victimes

28-08-1997 Communiqué de presse 33

Combats, destruction des infrastructures, inflation galopante, déplacements de populations, fléau des mines : plus que jamais, le redressement de la situation humanitaire en Afghanistan reste un défi majeur.

Depuis le début de l'année, le nombre de victimes directes du conflit a augmenté d'une manière significative. Une offensive des taliban sur la région de Mazar-I-Sharif, en mai dernier, avait été particulièrement meurtrière. Les mois de juillet et d'août ont été marqués par des combats sporadiques, mais tout aussi violents. Alors qu'il avait visité un peu plus de 3 500 prisonniers en 1996, le CICR a déjà enregistré, pour les six premiers mois de cette année, plus de 5 000 détenus. Ses activités dans le domaine des secours alimentaires et matériels sont en progression croissante : outre les 220 000 personnes qu'il assistait en 1996, en particulier parmi les résidents déshérités de Kaboul, plus de 80 000 bénéficiaires supplémentaires ont été pris en charge dans les régions de Herat, Qala-I-Nau, Maimana, Mazar-I-Sharif, Pul-I-Khumri, ainsi que dans la vallée du Panshir.

L'enclavement actuel du nord du pays a considérablement perturbé l'approvisionnement de cette région en matériel médical essentiel. Dans les prochains jours, le CICR va organiser le transport, par voie aérienne, d'environ 100 tonnes de matériel médical et de médicaments vers Mazar-I-Sharif, afin d'éviter des ruptures de stock jusqu'à la fin de l'année. Il a par ailleurs constaté que la mortalité parmi les blessés de guerre dans les régions de Charikar et de Bagram, au nord de la capitale, était impressionnante : un blessé sur troi s, voire un sur deux, mourait, faute de soins adéquats. Un renforcement de l'assistance, en matériel et en personnel, est donc envisagé.

Face à cette situation dramatique, les instances dirigeantes du CICR viennent de décider d'accroître de manière conséquente le financement de l'aide humanitaire de l'institution en Afghanistan. Une rallonge de 25 439 899 francs suisses a été allouée cette semaine à ce budget pour 1997, le portant à 87 029 314 francs.