Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Israël, les territoires occupés et les territoires autonomes : un atelier sur le droit international humanitaire destiné à des professeurs d'université palestiniens

09-03-2000 Communiqué de presse 00/08

Le CICR, en coopération avec le ministère palestinien de l'Enseignement supérieur, a organisé du 19 au 21 février un atelier destiné à 26 professeurs d'université qui participent à l'élaboration d'un cours sur la démocratie, les droits de l'homme et le droit international humanitaire.

Le CICR, qui travaille avec le ministère depuis deux ans, a contribué à la conception de la composante droit humanitaire du cours. Introduit dans un premier temps comme projet pilote dans certaines institutions, le cours fera plus tard partie du programme obligatoire de toutes les universités palestiniennes.

À l'occasion de l'ouverture de l'atelier, plusieurs allocutions ont été prononcées par le vice-ministre palestinien de l'Enseignement supérieur, le chef de la délégation du CICR et un représentant du gouvernement suisse, qui finance le projet. Le cours était animé par Ameur Zemmali, conseiller juridique du CICR pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, qui a parlé des contextes dans lesquels le droit humanitaire est enseigné, des méthodes utilisées, des expériences antérieures dans les pays arabes et de la mise en œuvre de cette branche du droit dans le monde entier.

Lors de la séance de clôture, les participants ont fait la synthèse de ce qui avait été dit au cours de ces trois jours de travail intensif. En outre, ils ont recommandé qu'une autre formation au droit humanitaire soit organisée et qu'un comité soit créé pour assurer un suivi concernant les points qu'ils avaient examinés et sur lesquels ils s'étaient mis d'accord pendant l'atelier.