Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Ex-Yougoslavie : transfert de trois enfants musulmans

27-06-1996 Communiqué de presse 96/25

Après plus de quatre années d'attente, trois enfants que le CICR est parvenu à transférer à Gorazde dans le cadre de son programme de regroupement familial ont pu rejoindre leurs parents. Ces enfants, des garçons âgés de 8 à 13 ans, n'avaient plus vu leurs parents depuis le début du conflit en 1992 et se souvenaient à peine d'eux. L'aîné vivait avec ses grands-parents à Belut, sur la frontière bulgare, à 400 km environ de Belgrade, et les deux autres, des frères, avaient été recueillis par une famille adoptive à Belgrade.

Le CICR avait essayé plusieurs fois de réunir les enfants avec leur famille, mais l'autorisation nécessaire lui avait été refusée de part et d'autre.

Pour les deux frères, cette réunion a été un événement. Une petite soeur, tout juste née, était là pour les accueillir. En effet, leur père s'était remarié et sa femme venait d'accoucher. " Ça a été terrible de perdre ma femme et d'être obligé de confier mes enfants à une famille adoptive pendant le conflit " , a-t-il expliqué. " Cette petite fille représente la vie. Maintenant que nous sommes de nouveau tous réunis, je suis le plus heureux des hommes. "

Depuis le début de l'année, le bureau de recherches du CICR à Belgrade a réuni plus de 53 familles entre la Serbie ou le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine centrale et orientale.