Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Rwanda : reprise de la plupart des opérations

27-03-1997 Communiqué de presse 97/11

Le CICR avait partiellement suspendu ses activités au Rwanda, le 6 février. Dix jours plus tard, il a décidé de reprendre graduellement ses opérations dans le pays. Bien que de nombreux endroits du Rwanda restent inatteignables pour les 60 expatriés de l'institution présents sur place, la plupart des opérations du CICR ont repris, du moins en partie.

Des programmes " eau et assainissement " sont en cours à Kigali, Gikongoro, Byumba, Kibuye et Gitarama. Des équipes médicales du CICR ont recommencé à travailler à l'hôpital de Kibuye ainsi que dans le centre d'appareillage orthopédique de Gatagara. D'autre part, des prisons et des cachots communaux situés dans des zones accessibles sont régulièrement visités, et des enfants sont réunis à leurs familles. Le CICR accorde une attention particulière aux personnes les plus vulnérables de la population au Rwanda et il distribue de la nourriture à 16 000 écoliers dans quatre préfectures (Gitarama, Butare, Gisenyi et Ruhengeri). Par ailleurs, quelque 1 200 orphelins ont pu retourner à l'école après avoir reçu des fournitures scolaires du CICR, qui prend également en charge leurs frais de scolarité. Le projet de Runyinya — qui consiste à construire de nouvelles habitations pour près de 400 femmes et enfants, survivants du génocide — devrait être terminé à la fin du mois d'avril. Enfin, divers projets ont été lancés dans le domaine de l'agriculture, de l'apiculture et de l'apprentissage du tricot.