Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Timor-Est : 230 messages Croix-Rouge en une journée

30-09-1999 Communiqué de presse 99/39

En une seule journée, le CICR a récolté à Dili 230 demandes de nouvelles de la part de personnes séparées de leur famille. De bouche à oreille, la population de la ville et des environs immédiats a appris l'ouverture du bureau de l'agence de recherches du CICR. Dès le 27 septembre, des gens sont arrivés par petits groupes pour l'informer du fonctionnement du «service postal» du CICR. Des milliers de Timorais ont en effet été séparés de leurs proches au cours des récents événements et n'ont aucun moyen pour reprendre contact avec eux.

Les messages familiaux remplis vont être transmis aux différents bureaux de la Croix-Rouge dans la région. Les destinataires des messages pourront y répondre, et le CICR se chargera de transmettre ces missives en sens inverse.

Un téléphone satellite est également installé dans les locaux du CICR, afin que celles ou ceux qui disposent d'un numéro d'appel puissent tenter une voie plus rapide pour rétablir un lien familial.