• Envoyer
  • Imprimer

Le droit international humanitaire et la crise du Kosovo -- Une leçon pour l'avenir

31-03-2000 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 837, de James A. Burger

  Résumé de l'article " International humanitarian law and the Kosovo crisis: Lessons learned or to be learned "

L'auteur passe en revue quelques problèmes importants qui se sont posés pendant l'intervention des troupes de l'OTAN au Kosovo et intéressant sur le plan du droit international humanitaire. La première question est évidemment celle de savoir si le droit des conflits armés était applicable à la campagne militaire ou non, question à laquelle l'auteur répond par l'affirmative. Vue sous l'angle juridique, la situation prévalant au Kosovo après la fin des hostilités actives est cependant moins claire. L'auteur analyse ensuite, entre autres, les règles juridiques relatives à la conduite des hostilités, telles que codifiées par le Protocole I de 1977, ainsi que la question du statut des combattants (appartenant aux différentes forces armées) tombés aux mains de l'adversaire. En conclusion, Burger souligne le rôle important que les juristes militaires et experts en droit international humanitaire ont joué dans ce conflit, notamment comme conseillers des officiers chargés de désigner les objectifs des attaques aériennes. L'action militaire au Kosovo aurait selon lui permis de faire des expériences précieuses quant à la mise en œuvre du droit international humanitaire en vigueur.




Pages associées