Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Pérou : évolution positive

18-12-1997 Communiqué de presse 97/50

Après l'annonce, la semaine dernière, par le président Fujimori que le CICR pourrait enfin reprendre ses visites aux détenus condamnés pour " terrorisme et trahison à la patrie " , une équipe de délégués (dont un médecin) a effectué une visite surprise à la prison des femmes de Santa Monica de Chorrillos et a pu constater que les critères de visite du CICR étaient parfaitement respectés. L'institution se félicite de cette évolution qui lui permet dès lors de remplir au mieux ses obligations humanitaires.

Avant la prise d'otages de l'ambassade du Japon à Lima, le 17 décembre 1996, les visites de détenus — plus de 4 000 personnes à l'époque — constituaient une des activités importantes du CICR dans ce pays. Les visites avaient été interrompues par les autorités suite à la prise d'otages. Un programme soutenu de visite de lieux de détention par le CICR commencera début 1998.