Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Angola : le CICR intensifie son programme «eau et assainissement» sur le Planalto

26-10-2000 Communiqué de presse 00/41

Des milliers de familles, fuyant les combats entre les forces gouvernementales et l'UNITA, ont trouvé refuge dans des camps sur le Planalto, ce qui provoque d'importants problèmes d'hygiène et de santé. Pour y faire face, le CICR a intensifié son programme «eau et assainissement» dans les camps. Ainsi, en un seul mois, 600 nouvelles latrines ont été construites.

Par ailleurs, la grande saison des pluies approchant, le CICR a commencé à creuser des canaux d'évacuation tout autour des camps. Il s'agit d'éviter la formation d'eaux stagnantes qui pourraient entraîner la concentration de moustiques, vecteurs du paludisme.

La population déplacée compte aussi des personnes âgées, des amputés et des femmes seules qui ont beaucoup de difficulté à construire un abri. Le CICR les aide en fournissant le matériel et des équipes de maçons pour ces travaux.

Dans le domaine de l'hygiène, le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge angolaise, visite quotidiennement des centaines de familles, afin de les sensibiliser aux règles de base.

Le CICR assiste également la population résidente. De nouveaux captages de sources d'eau sont en construction dans les quartiers périphériques de la ville de Kuito, et d'autres seront réhabilités prochainement. Enfin, pour améliorer les conditions d'hygiène dans les écoles, le CICR a également commencé un programme de construction de latrines.

Au total, le CICR couvre les besoins en eau et assainissement de quelque 22 750 familles, soit 102 375 personnes, dans la région entre Huambo et Kuito.