• Envoyer
  • Imprimer

Prévention et règlement de conflits : les limites du multilatéralisme

30-09-2000 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 839, de Fred Tanner

  Résumé de l'article : Conflict prevention and conflict resolution : limits of multilateralism
 

Au cours des années 90, l’intérêt de la recherche et de la pratique s’est tourné vers la prévention de conflits, c’est-à-dire toute activité tendant à gérer ou à résoudre des situations conflictuelles avant qu’elles ne dégénèrent en affrontement ouvert et violent. Cet article examine les possibilités et les chances de succès d’actions de prévention entreprises, soit par un État, soit dans un contexte multilatéral. L’expérience des dernières années démontre clairement que les États ne souhaitent pas s’exposer dans un conflit qui ne les concerne pas directement. Les conflits d’aujourd’hui en appellent donc à des stratégies plus complexes, et seule une approche multilatérale a une chance d’aboutir à des résultats satisfaisants. Il existe aujourd’hui un grand nombre d’organisations gouvernementales et non gouvernementales — universelles et régionales, grandes et petites —, chacune avec un mode d’action bien distinct, ce qui permet l’engagement de l’une ou de l’autre, selon les données de la situation.




Rubriques associées

Pages associées