Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan : le CICR distribue des semences et des vivres dans le centre de l'Afghanistan

30-03-2001 Communiqué de presse 01/12

Le CICR a commencé, la semaine dernière, à distribuer des secours aux paysans nécessiteux dans la province de Ghor. Ils reçoivent des semences de blé, de pois chiches et de légumes mais aussi des demi-rations de vivres pour reconstituer leur réserves qui s'épuisent et pour les dissuader de consommer les semences. Au total, 10000 familles (60000personnes) bénéficieront de cette assistance.

« La plupart des gens de la région ont survécu à cet hiver très rude grâce aux colis de vivres que nous leur avons remis l'année dernière, mais d'autres ont dû vendre 70 à 90% de leur bétail pour subsister », a expliqué Séamus Dunne, responsable du programme de sécurité économique du CICR à Kaboul. « De ce fait, leurs mécanismes d'adaptation ont été encore affaiblis. Si la prochaine récolte est mauvaise, la situation deviendra très critique. Les gens devront fuir vers d'autres régions à la recherche d'une assistance, sinon ils seront menacés de famine. »

Parallèlement, une équipe conjointe du CICR et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – composée de nutritionnistes ainsi que de délégués chargés de la santé et de la sécurité économique – continue à évaluer le degré de vulnérabilité et les besoins spécifiques de la population dans la province de Ghor, qui est considérée comme particulièrement à risque en raison de combats sporadiques et de la sécheresse persistante.

La plupart des déplacés internes qui se trouvent dans la province de Herat sont arrivés de la province de Ghor au cours des deux dernières années.

« Nous voulons améliorer nos systèmes d'alerte dans cette région . Ainsi la délégation pourra être immédiatement informée de toute crise subite et prendre rapidement des mesures pour éviter que la situation ne se dégrade davantage », a précisé Séamus Dunne.