Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Paroles prononcées par Hanna Mollan, lors de la cérémonie à la mémoiredes six collaborateurs du CICR tués en République démocratique du Congo

02-05-2001 Déclaration

 
In memoriam  

           

     

  Cérémonie de deuil  

  et de recueillement,  

  Genève le 2 mai 2001.  

  Discours  

  CICR  

 
Jakob Kellenberger    
Gillian Biddulph Ackermann    
Alexis Kabanga    
Juan Martinez    
Hanna Mollan    
Patrick Mueller    
Yacine Sar  

  HCR  

 
Soren     Jessen-Petersen  

  Biographies  

 
de nos collègues  

  Communiqué de presse  

 
27 avril 2001  

  Chronologie des activités  

 
Le CICR au Congo (RDC)  

 

Chère Rita,

je veux te dire merci.

De la part de tous nos collègues et amis de l'est du Congo,

merci pour ce temps précieux et trop court que nous avons passé avec toi.

Merci pour ta générosité, pour tout le bien que tu disais de nous.

Tu nous félicitais pour notre travail jusqu'à nous faire rougir.

Tu ne manquais jamais, en débarquant de notre avion, de remercier les pilotes pour le vol agréable ou l'atterri ssage parfait.

Tu avais cette qualité extraordinaire de donner à chacun l'impression d'être apprécié.

Quand tu es revenue la première fois de Bunia, tu as rapporté de minuscules jacarandas.

Tu voulais les planter dans le jardin.

Nous étions sceptiques et pensions que ces plants fragiles ne pousseraient jamais.

Toi, tu as souri et tu as choisi le meilleur endroit pour les planter.

Rita, nous voulons que tu saches, et que ta famille sache, que tous les instants que nous avons passés avec toi sont gravés dans nos cœurs.

Nous qui avons voyagé avec toi, ri avec toi,

écouté la radio avec toi le matin, discuté avec toi pendant le déjeuner;

nous qui étions assis au bord du lac avec toi, à lire ou à refaire le monde.

Nous, qui étions avec toi pendant les derniers jours de ta vie.

Ces souvenirs resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Dans ton travail, tu étais exemplaire, avec professionnalisme et humanité.

Tu étais prête à partager ton expérience avec nous tous, qui avions le privilège de travailler avec toi.

Tu avais le courage de t'investir. Maintenant, tu as tout donné.

Rita, nous sommes heureux de t'avoir connue

et tu vas nous manquer.

  Hanna Mollan  

  Déléguée communication