Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Érythrée/Éthiopie : civils rapatriés d'Érythrée et d'Éthiopie par le CICR

07-06-2001 Communiqué de presse 01/22

Le CICR, agissant en sa qualité d'intermédiaire neutre et indépendant, a facilité le rapatriement de 1418 civils au total vers l'Éthiopie et l'Érythrée. Cette opération s'est déroulée le vendredi 1er juin.

Les civils d'origine éthiopienne, au nombre de 1133, qui venaient d'Asmara et des environs, ont été amenés jusqu'au fleuve Mereb, l'habituel point de passage entre les villes d'AdiQuala et de Rama. À leur arrivée, ils ont été remis aux autorités éthiopiennes et transportés jusqu'à Adwa. Il s'agissait de la 16e opération de ce type depuis le début de l'année.

Venant du sud et du centre du Tigré, 285 personnes d'origine érythréenne ont été amenées au même point de passage et confiées aux autorités érythréennes, au cours de la troisième opération de rapatriement de civils à partir de l'Éthiopie intervenue cette année.

Le CICR s'était assuré que toutes les personnes concernées souhaitaient bien être rapatriées avant qu'elles ne soient transférées vers la frontière sous la supervision et avec l'assistance de délégués du CICR basés en Éthiopie et en Érythrée. Des volontaires de la Croix-Rouge éthiopienne et de la Société de la Croix-Rouge d'Érythrée ont aidé aux opérations dans leurs pays respectifs, notamment en portant les bagages et en fournissant de l'eau et des vivres.

Le CICR continuera à assister les personnes affectées par le récent conflit armé entre l'Éthiopie et l'Érythrée et à promouvoir le respect des règles et des principes du droit international humanitaire, en particulier les quatre Conventions de Genève de 1949.