• Envoyer
  • Imprimer

Position du Comité international de la Croix-Rouge sur l'« intervention humanitaire »

30-06-2001 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 842, de Anne Ryniker

  Anne Ryniker est conseillère juridique et cheffe adjointe de la Division juridique, CICR.  

     

  La Revue publie ci-dessous un texte préparé par la Division juridique du CICR pour les discussions internes destinées à clarifier la position du Comité international dans ce débat très actuel.  

* * *

  Résumé  

  • Le droit international humanitaire ne saurait fonder la légalité d’interventions armées suite à des violations graves de ce droit ; le recours à la force est en effet réglé par la Charte des Nations Unies.

  • Il n’appartient pas au CICR de se prononcer sur la légalité ni sur la légitimité de telles interventions.

  • Le droit international humanitaire s’applique au cas où les forces d’intervention participent aux hostilités.

  • Enfin, sur le plan de la terminologie, le CICR s’emploiera à promouvoir l’expression « intervention armée suite à des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire ».
     
     
     
  pdf fileTexte intégral  (48 kb -  Aide)       


Rubriques associées

Pages associées