Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan : distribution de vivres aux personnes handicapées à Kaboul

23-10-2001 Communiqué de presse 01/45

Genève/Islamabad (CICR) – Aujourd’hui, mardi 23 octobre, l’équipe du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui se trouve à Kaboul a commencé à distribuer, dans toute la ville, des rations alimentaires aux personnes handicapées qui ont la charge d'une famille vivant dans le plus grand dénuement. La distribution, qui devrait se poursuivre pendant trois à six jours, touchera au total 7 917 ménages qui dépendent de personnes handicapées pour subsister.

Composées de 100 kg de blé, 30 kg de riz, 25 kg de pois cassés et de 9 kg de ghee (graisse végétale), les rations contribueront à assurer la survie des personnes handicapées et de leur famille au cours des trois prochains mois. La plupart des bénéficiaires souffrent de paralysie ou sont des amputés – la majorité de ceux-ci ayant été victimes d'incidents causés par des mines ou des munitions non explosées.

«Ces handicapés constituent l’un des groupes les plus vulnérables vivant à Kaboul», a déclaré Mark Steinbeck, le coordonnateur de l'assistance médicale et des secours du CICR pour l’Afghanistan, actuellement basé au Pakistan. «Ils ont tous une famille pouvant compter jusqu’à neuf membres, qui dépendent entièrement d’eux. Dans des circonstances comme celles-ci, ils n’ont pratiquement aucun moyen d’assurer leur survie et ont bien peu de chances de pouvoir fuir à la campagne ou dans un pays voisin, comme beaucoup d’habitants de Kaboul ont commencé à le faire au début du mois».

Outre les rations alimentaires, nombre de ces handicapés ont bénéficié de soins au centre de rééducation physique du CICR ou de la visite de physiothérapeutes qualifiés dans le cadre du programme de soins à domicile du CICR.

Les vivres qui sont distribués en ce moment étaient stockés à Kaboul, pour être utilisés dans le cadre des activités normales du CICR dans la région. Grâce aux stocks qui seront encore disponibles au terme de la distribution en cours, les hôpitaux et les orphelinats de la ville pourront continuer à recevoir une aide jusqu’à fin décembre. Dix hôpitaux et cinq orphelinats bénéficient actuellement de ce programme, que l’équipe du CICR à Kaboul prévoit maintenant d’étendre à d’autres hôpitaux.

«Malgré les incertitudes quant à l’évolution de la situation à Kaboul et les possibilités réduites de déplacement pour nos collègues qui continuent à travailler dans la ville, nous comptons mener le plus grand nombre possible de programmes d’assistance», a déclaré Steinbeck.

Le CICR au Pakistan a également confirmé que les deux camions transportant des médicaments et du matériel médical qui avaient quitté Peshawar jeudi dernier, 18 octobre, étaient bien arrivés à Kaboul vendredi soir. Des kits d’urgence permettant de traiter jusqu’à 1000 blessés de guerre ont ensuite été remis aux hôpitaux et aux postes de premiers secours pour reconstituer leurs stocks.