Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Algérie : activités en faveur des victimes de la violence

08-11-2001 Communiqué de presse 01/44

Le Croissant-Rouge algérien a développé, en coopération avec le CICR, des activités en faveur des blessés ainsi que des programmes de réadaptation psychologique destinés aux femmes et aux enfants victimes de la violence. Menées en collaboration avec les ministères de la Santé et du Travail, ces actions ont pour but de répondre aux besoins engendrés par la situation en Algérie. En effet, le pays fait face à une situation de violence armée depuis plus de dix ans et, plus récemment, à des troubles en Kabylie. Le CICR fournit son appui financier, des équipements et du matériel, et offre les services d'un pédopsychiatre, qui apporte des conseils en matière de formation du personnel et de prise en charge des victimes. 

Du 22 au 27 octobre, le Croissant-Rouge algérien a organisé à Biskra, avec le CICR, un séminaire à l'intention de 40 formateurs en premiers secours. Trois autres séminaires de ce type avaient déjà eu lieu à Alger, Oran et Constantine. Au total, 120 formateurs, répartis sur l'ensemble du pays, ont bénéficié cette année des cours organisés en collaboration avec le ministère de la Santé et avec la protection civile. La qualité des premiers secours que les volontaires du Croissant-Rouge algérien apportent aux victimes de la violence sera par conséquent améliorée.

Parallèlement au renforcement des services d'urgence de la Société nationale, cinq séminaires – organisés de février à octobre à Alger, Tiaret, Skikda, Bechar et Tlemcen – ont réuni un total de 200 professionnels de la santé mentale. Les participants ont pu ainsi échanger leurs expériences concrètes de prise en charge psychologique des femme s et des enfants victimes de la violence en Algérie. Ils ont souligné la nécessité de développer une approche communautaire et pluridisciplinaire en complément au soutien psychologique individuel.