Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Paraguay : le CICR signe un accord pour visiter des détenus

08-11-2001 Communiqué de presse 01/44

Le CICR a signé, le 31 octobre dernier, un accord de coopération avec le gouvernement paraguayen portant sur les visites de l'institution à des personnes privées de liberté pour des raisons de sécurité.

Cet accord officialise les visites humanitaires que les délégués du CICR effectuent auprès de personnes qui sont détenues soit pour avoir été accusées de délits liés à des questions d'ordre politique, soit en relation avec des problèmes ayant trait à la situation de sécurité à l'intérieur du pays.

« Comme partout ailleurs dans le monde, nous nous intéressons en priorité aux conditions matérielles de détention et au traitement réservé aux personnes privées de liberté au cours de toutes les phases de la détention », a expliqué Gérard Peytrignet, délégué régional du CICR pour le Cône Sud.

Le CICR a offert ses services au gouvernement du Paraguay après la tentative de coup d'État militaire, en mai 2000, à la suite de laquelle une centaine de personnes accusées d'y avoir participé avaient été arrêtées. Depuis cette date, les délégués de l'institution basés à BuenosAires visitent périodiquement ces détenus.

Lors de sa récente visite au Paraguay, le délégué régional du CICR a une nouvelle fois visité 22 personnes incarcérées dans une prison militaire et qui font partie d'un groupe de 45 détenus qui relèvent de la compétence du CICR.