Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Sierra Leone : le CICR enseigne le droit humanitaire à l'armée

08-11-2001 Communiqué de presse 01/44

Le CICR a achevé, le 1er novembre, une série de séances de formation au droit international humanitaire à l'intention de plus de 1000 nouvelles recrues des forces armées sierra-léonaises, dans leur base de Benguema. La plupart des participants étaient d'anciens combattants du Front uni révolutionnaire (RUF) et des membres des Forces de défense civile pro-gouvernementales, qui ont choisi d'être intégrés dans les nouvelles forces armées du pays.

Les règles fondamentales régissant la conduite des hostilités dans les conflits armés internationaux et non internationaux ont été enseignées aux combattants. Des concepts essentiels ont été examinés, notamment l'obligation de protéger et de respecter les civils ainsi que les combattants blessés, malades ou capturés (c'est-à-dire ceux qui ne prennent plus part aux hostilités). Outre le droit proprement dit, le mandat et le rôle du CICR, ainsi que de la Croix-Rouge en général, ont été expliqués aux combattants.

Au cours des 14 derniers mois, le CICR a enseigné les règles fondamentales du droit international humanitaire à plus de 9000 soldats de l'armée sierra-léonaise.

Le conflits en Sierra Leone a causé une détresse et des souffrances indicibles à des milliers de civils, souvent victimes de combattants qui manquaient totalement de modération dans leur conduite. Alors que les perspectives de paix se concrétisent de plus en plus, il est important d'inculquer le respect du droit à la nouvelle armée nationale.

En Sierra Leone, le CICR assure aussi la formation au droit humanitaire pour d'autres forces armées présentes dans le pays. Des exposés sur le sujet sont notam ment toujours inclus dans la formation des centaines d'officiers des divers contingents de la Mission des NationsUnies en Sierra Leone, qui ont également l'obligation de respecter cet ensemble de règles de droit.