Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Fédération de Russie/Nord-Caucase : nouvelles mesures pour promouvoir le droit international humanitaire

08-11-2001 Communiqué de presse 01/44

Un cours de cinq jours sur le droit international humanitaire a eu lieu du 22 au 26 octobre à Vladikavkaz. Il était destiné à 29 officiers de la 58e armée, qui est actuellement engagée dans des combats en Tchétchénie ainsi que dans des opérations de maintien de la paix en Ossétie du Sud, en Géorgie voisine.

Le cours, organisé à l'initiative du commandement militaire du Nord-Caucase, devait mettre en œuvre un décret promulgué en août 2001 par le ministre russe de la Défense, SergeiB.Ivanov, dans le but de faire respecter le droit international humanitaire par les forces armées russes. Ce cours a été donné conjointement par des instructeurs de l'École militaire interarmes et du Bureau du procureur militaire général, et par des experts du CICR basés à Moscou et dans le Nord-Caucase.

« Le droit de la guerre devrait être considéré comme une sorte d'assurance qui protège les civils et leurs biens contre des décisions illégales », a affirmé un des participants. Tous ont convenu qu'une telle formation devrait être donnée à d'autres unités engagées dans des opérations dans le Caucase.

Parallèlement, un cours ordinaire de droit international humanitaire de deux semaines s'est achevé le 26 octobre dans la ville de Solnechnogorsk (province de Moscou). Également soutenu par le CICR, ce cours, qui était organisé pour la 11e fois, a été suivi par 29 officiers supérieurs du ministère russe de la Défense et du Service fédéral des frontières.