Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

République démocratique du Congo : le CICR fournit des médicaments de base à plusieurs centres de santé de Goma

24-01-2002 Communiqué de presse 02/07

Goma/Genève(CICR) – Suite à l'éruption du volcan Nyiragongo la semaine dernière, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) fournit actuellement des médicaments de base à cinq centres de santé de la ville de Goma. Chaque livraison comprend suffisamment de médicaments pour soigner mille personnes pendant trois mois. «Nous manquons un peu de tout», a déclaré Pascal Makasi, qui travaille au centre de Ndosho, dans la partie ouest de Goma. «Nous pouvons maintenant redémarrer et soigner les patients les plus vulnérables.» Selon M. Makasi, de nombreux patients souffrent de problèmes oculaires et ont des difficultés à respirer à cause des cendres et des fumées émises par la lave qui a envahi certaines parties de la ville.

Entre-temps, la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo et le CICR poursuivent leurs efforts pour réunir les membres de familles séparées par la catastrophe. La Croix-Rouge a été sollicitée par plus de 200 parents cherchant leurs enfants. Exprimant les sentiments de nombreux habitants de Goma, le secrétaire provincial de la Société nationale, Félicien Lutumba, qualifie l'éruption de «catastrophe sans précédentqui a détruit une grande partie de l'économie locale et de nombreuses écoles.» La Société nationale compte actuellement quelque 500 volontaires qui sont à l'œuvre dans la ville même et ses environs.

Une des premières priorités du CICR reste la remise en état du système de distribution de l'eau dans Goma. La Croix-Rouge, qui travaille avec la compagnie nationale des eaux, Regideso, espère être en mesure de rétablir 80 % environ du système dans les deux prochaines semaines.