Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan : activités du CICR en faits et chiffres

04-02-2002

  Activités du CICR en Afghanistan  

     

  FAITS ET CHIFFRES  

MIS À JOUR LE 4 FÉVRIER 2002

  Secours d'urgence (depuis octobre 2001)  

     

  •   À Kaboul, 10 000 familles dans le besoin reçoivent une assistance sous forme de fourneaux traditionnels, charbon, couvertures et bâches de plastique. Des secours du même type ont été remis à des écoles, des dispensaires et des orphelinats de la ville.

  • Des secours d'urgence ont été fournis, en novembre et décembre 2001, à 2 182   ménages affectés par les bombardements à Kaboul . Ces familles ont reçu du matériel pour construire des abris, tels que des bâches de plastique ; 1 815 ménages ont reçu des vitres pour leur fenêtres et 115 familles, dont les maisons avaient été complètement détruites, ont reçu en outre des rations des vivres pour faire face à leur besoins immédiats.

  • Au cours des mois d'octobre et de novembre 2001, une distribution ponctue lle des vivres a été effectuée à l'intention de 7 500   familles dont le chef de famille est invalide ,   ainsi que pour 370   familles très vulnérables de Kaboul .

  •   À Bamyan , 12 500 familles ont reçu des secours alimentaires et non alimentaires.

  •   À Ghor , la distribution de secours alimentaires et non alimentaires est en cours pour 75 000   familles .

  • Des secours alimentaires et non-alimentaires ont été récemment distribués à plus de 11 000 familles à Mazar-i-Sharif et dans les environ, ainsi qu'à 2 000   familles déplacées internes à Sar-i-Pul , à quatre heures de route à l'ouest de Mazar. D'autres distributions sont en cours dans les régions montagneuses isolées au sud de Mazar-i-Sharif. Jusqu'ici, 10 000   familles ont été assistées dans les régions d'Aarkupruk et de Keshendeh .

  Protection  

     

  • De fin novembre 2001 à mi-janvier 2002, le CICR a enregistré – au cours de 142 visites – 5726 détenus dans 76 lieux de détention sous contrôle des autorités afghanes. Des lieux de détention se trouvant dans deux camps militaires sous contrôle américain ont également été visités, et leur prisonniers ont été enregistrés.

  • Le but de ces visites est d'évaluer les conditions de détention et de traitement de toutes les personnes privées de liberté en relation avec le conflit, et de veiller à ce que leur droits fondamentaux soient respectés, sans faire de différence qui leur serait défavorable. Les recommandations appropriées sont adressées aux autorités directement responsables et, si nécessaire, aux personnes qui sont en mesure d'exercer une influence sur elles.

  • En collaboration avec le Croissant-Rouge afghan, le CICR a récolté 7 753   messages Croix-Rouge auprès de civils et 8 851 auprès de détenus, au cours de l'année 2001. Pendant la même période, 6 950   messages Croix-Rouge ont été distribués à des civils et 5624 à des détenus, en Afghanistan.

  Sécurité économique  

     

  • Une aide alimentaire a continué à être fournie régulièrement au cours de 2001 à cinq orphelinats de Kaboul, pour plus de 2 300   enfants . Parallèlement, plus de 8 500 familles de Kaboul ont reçu de semences et des outils pour améliorer l'économie de leur ménage.

  • En 2001, des semences, de jeunes arbres, des engrais et des outils ont été remis à des paysans du centre et du nord de l'Afghanistan. En outre, 397 systèmes d'irrigation ont été réhabilités dans les mêmes régions, dans le cadre de programmes « vivres contre travail ».

  Eau et habitat  

     

  • Au cours des récents bombardements, les principaux réseaux d'approvisionnement en eau de Kaboul ont été endommagés et la population a été confrontée à des graves problèmes de pénurie d'eau. Des réparations d'urgence de la conduite de transmission de 600 mm dans le réseau d'approvisionnement en eau d'Afshar ont été effectués, ce qui a permis de rétablir l'approvisionnement en eau pour environ 350 000 personnes .

  • D'autre part, la réhabilitation du système électrique des puits de   Karte-Parwan a été effectuée au profit de 50 000   personnes.  

  • La remise en état des conduites de distribution de 250 et de 100 mm ainsi que des réparations du réservoir de distribution d'eau, dans le cadre du projet d'approvisionnement en eau du complexe d'habitation Microrayon, ont été effectuées, ce qui a permis de rétablir l'approvisionnement en eau pour environ 150 000 personnes .

  •   252   pompes à main ,   installées et/ou réhabilitées dans six districts de Kaboul depuis 1996 et servant à quelque 80 000 personnes , sont actuellement entretenues et réparées. Dans le même district, 45 000 latrines au total on été améliorées.

  Santé  

     

  • Entre septembre et décembre 2001, des médicaments et du matériel médical d'urgence d'une valeur   de 600 000 francs   suisses ont été distribués à des hôpitaux et dispensaires à travers l'Afghanistan.

  • Du matériel pour des abris, des fourneaux et du combustible ont été remis à 10hôpitaux de Kaboul en   novembre et décembre 2001.

  • À Kaboul, des rations alimentaires ont été distribuées en novembre 2001 à quelque 5500   membres du personnel du ministère de la Santé publique, à titre d'encouragement. Une assistance alimentaire a été également été fournie à dix hôpitaux de Kaboul, ce qui a permis de servir des repas à plus de 3 000   patients en octobre 2001.

  • Le CICR fournit une assistance régulière à six hôpitaux en Afghanistan (deux à Kaboul et les autres à Kandahar, Ghazni, Gulbahar et Jalalabad). Cette assistance consiste en médicaments, instruments médicaux et articles non médicaux, tels que combustible pour les générateurs et savon. L'aide est apportée également sous la forme de petits travaux de réparation et de primes à titre d'encouragement pour le personnel.

  • En 2001, les établissements de santé bénéficiant de l'assistance du CICR assuraient, en moyenne chaque mois, des soins à 3000   patients hospitalisés et à 20 000   patients recevant des soins ambulatoires .

  •   À Bamyan , l'hôpital chirurgical est en cours de réhabilitation et a été doté d'un nouvel équipement afin de pouvoir prendre en charge 30 patients hospitalisés. Des parties d'un hôpital de campagne de la Croix-Rouge de Norvège y ont été installées, afin que les services essentiels de l'établissement puissent fonctionner à nouveau. Le CICR finance les travaux destinés à assurer l'approvisionnement en électricité, à fournir de l'eau potable de manière durable, et à assurer une évacuation adéquate des eaux usées.

  • Des assortiments d'urgence permettant de soigner jusqu'à 10000 patients pendant trois mois ont été fournis aux hôpitaux de Taloqan et Kunduz en décembre 2001.

  Services orthopédiques  

     

  • Le CICR gère six centres d'appareillage orthopédique en Afghanistan.

  • Depuis 1988, plus de 47000   patients (amputés et autres invalides) ont été enregistrés et ont reçu une assistance. Sur ce nombre, 5800 ont été enregistrés en 2001. Environ 80% des amputés assistés sont des victimes de mines et 70% sont des civils.

  • À Kaboul, 304   patients ont reçu en 2001 un micro-crédit destiné à leur permettre de monter un petit commerce. Au total, 1 452   patients ont reçu des micro-crédits depuis 1999.

  • Si 57   patients , âgés de 17 à 30 ans, reçoivent une formation professionnelle, 493   patients d'âge scolaire ont bénéficié d'un soutien pour leur permettre de poursuivre leur scolarité, à l'école ou chez eux, pendant l'année 2001.

  • Entre 1996 et 2001, 345 patients du centre d'appareillage orthopédique de Kaboul, ont reçu un appui leur permettant de trouver un emploi auprès du CICR ou d'autres organisations.

  • Actuellement, 275   patients paraplégiques à Kaboul reçoivent régulièrement des visites à domicile assurées par une équipe spécialisée. Des soins médicaux et des conseils en matière d'éducation leur sont fournis pendant ces visites. Plus de 2500 visites à domicile ont été effectuées en 2001.

  Prévention contre les dangers des mines  

     

  • Suite aux récents bombardements, 120   séances de sensibilisation aux dangers des mines ont été organisées dans 86   endroits du centre de l'Afghanistan, à l'intention de 5 400 adultes et enfants .

  • Au cours de l'année 2001, 1054   victimes de mines et de munitions non explosées (487 hommes, 478 garçons, 27 femmes et 62 filles) ont été interrogées par le CICR en vue de récolter des informations sur leurs accidents. Parmi les personnes interrogées, 80% étaient des civils et 20% des combattants. Environ 45% de ces personnes étaient blessées par des mines et 48% par différentes sortes des munitions non explosées.

  • Depuis 1998, le CICR a réuni des informations auprès de quelque 5 000 victimes des mines et des munitions non explosées . Le programme d'action antimines des Nations Unies pour l'Afghanistan (MAPA) dépend dans une large mesure des informations que le CICR lui fournit sur les mines et les munitions non explosées.

  Coopération avec le Croissant-Rouge afghan  

     

  • Le Croissant-Rouge afghan mène, avec le soutien du CICR et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, des programmes destinés à venir en aide aux personnes affectées par les catastrophes naturelles et le conflit dans diverses parties du pays. Ces programmes comprennent u ne formation professionnelle, des projets « vivres contre travail », des « marastoons » (foyers accueillant des familles démunies et des handicapés mentaux), des distributions de secours alimentaires et non alimentaires, des activités pour la jeunesse, le rétablissement des liens familiaux, la diffusion du droit humanitaire, les programmes de prévention contre les dangers des mines, la formation aux premiers secours, etc.

  • Depuis la chute du régime des talibans, la Croissant-Rouge afghan a subi d'importants changements institutionnels et est maintenant doté d'une nouvelle direction. Le CICR coopère actuellement avec la Fédération internationale pour soutenir le Croissant-Rouge afghan dans ses efforts visant à se réorganiser.