Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Adaptation du manuel « Explorons le droit humanitaire » pour la région de Harari

28-10-2002 Divers

Alain Aeschlimann, chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Éthiopie, a présenté au président du Harari People’s National Regional State, Ato Fuad Ibrahim, le 12 octobre à Harar, un manuel adapté localement dans le cadre du programme « Explorons le droit humanitaire » du CICR.

Ce programme comprend cinq modules interactifs qui exposent aux élèves des écoles secondaires les règles et les principes essentiels du droit international humanitaire. En soulignant la nécessité de respecter la vie et la dignité humaine, particulièrement dans les situations de violence ou de conflit armé, il encourage les jeunes à lutter contre les sentiments d’indifférence et d’impuissance et à prendre une part active aux initiatives communautaires visant à promouvoir la solidarité et à prévenir ou à désamorcer la violence.

Après coordination du projet avec le ministre fédéral de l’Éducation et acceptation par les autorités de Harari, le CICR, en collaboration étroite avec le Harari Education Bureau, a organisé la formation des enseignants et mis en place un groupe de travail chargé de traduire le manuel d’anglais en amharique et de l’adapter aux besoins locaux. Les modules ont déjà été intégrés au cours d’éducation civique qui sera donné cette année aux élèves des écoles secondaires de la région.

« Nous sommes très reconnaissants au gouvernement de Harari d’avoir compris combien il est important d'enseigner cette matière aux jeunes et d'avoir décidé de mettre en œuvre ce projet pilote pour l’Éthiopie dans leur région », a déclaré M. Aeschlimann lors de la cérémonie. « Maintenant, nous sommes prêts à travailler avec d’autres régions. Nous allons dans le même temps continuer à promouvoir les valeurs humanitaires dans divers secteurs de la société éthiopienne, notamment les milieux universitaires, la police et les forces armées. »

Ato Fuad Ibrahim a, quant à lui, remercié le CICR ainsi que toutes les personnes ayant participé à la mise au point de ce projet qui sera dorénavant étendu à d’autres régions d’Éthiopie, à commencer par le Tigray Regional State ce mois-ci.