Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Israël, territoires occupés et territoires autonomes : à Gaza, des détenus mettent à profit leurs talents de menuisiers

31-10-2002 Communiqué de presse 02/44

Dans l'atelier d'une prison de Gaza, le bruit du métal martelant le bois s'évanouit, tandis que cinq détenus lèvent les yeux de leur ouvrage et déposent leurs outils pour saluer trois visiteurs du CICR. Les hommes, tous des menuisiers professionnels, font partie d'un groupe qui participe à un microprojet de fabrication de jeux société. Cette activité, qui a débuté la semaine dernière dans la prison principale de Gaza, émane d'une initiative du CICR visant à offrir aux détenus possédant un savoir-faire artisanal la possibilité de l'exercer au cours de leur incarcération.

Le projet de menuiserie ainsi qu'un projet de confection de vêtements lancé précédemment sont quelques-unes des activités menées actuellement par le CICR avec des détenus aux mains de l'Autorité palestinienne à Gaza. Ils ont l'un comme l'autre été mis sur pied en coopération avec les autorités pénitentiaires. En plus des cinq menuisiers, deux ou trois apprentis – qui recevront ainsi une formation pendant leur séjour en prison – se sont joints au projet, lequel prévoit notamment la production de 60 jeux de société. Une fois terminés, ces articles seront distribués dans différents lieux de détention, et quelque 400 détenus pourront en bénéficier.

La finalité de ce genre de projet est triple : mettre à profit le savoir-faire des détenus de manière créative, dispenser une formation pratique à un certain nombre de détenus et lutter contre l'ennui de centaines d'autres en mettant à leur disposition des jeux qui leur feront passer le temps.

Pour ce qui est du projet de menuiserie, les détenus l'ont accueilli comme un changement positif. « Je suis condam né à une longue peine, a précisé l'un d'eux, et je suis heureux de pouvoir faire quelque chose qui permet d'échapper à la routine. »