• Envoyer
  • Imprimer

Islam et Droit international humanitaire : du « choc de civilisations » au « dialogue entre civilisations »

30-09-2002 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 847, de James Cockayne

En passant en revue le rôle des protagonistes musulmans dans l'évolution du droit international humanitaire de 1856 à nos jours, l'auteur examine la nature changeante de la corrélation qui existe entre les deux systèmes. James Cockayne affirme que l'islam est apparu tout d'abord comme un apport à la civilisation, puis comme une force nationaliste, et enfin comme un concurrent du droit international humanitaire.

 

Résumé 
  Dans un monde perçu comme un «choc de civilisations», l’Islam et le droit international humanitaire apparaissent de plus en plus comme concurrents. Les comparaisons déjà tentées de l’Islam et du droit humanitaire présentent chacun des systèmes comme statique et monolithique et dénotent une certaine vision «orientaliste». Si l’on passe en revue le rôle des protagonistes musulmans dans l’évolution du droit humanitaire de 1856 à nos jours, on peut discerner la nature changeante de la corrélation qui existe entre ces deux systèmes. Face à cet «Autre» islamique par opposition auquel le droit humanitaire s’est défini, l’Islam est apparu tout d’abord comme un apport à la «civilisation», puis comme une force nationaliste, et enfin comme un concurrent du droit humanitaire. L’apport de l’Islam montre que le droit international humanitaire est lui-même un processus du «dialogue entre civilisations».
 
 
 
   
        pdf file     Texte intégral, en anglais      (192kb)    
  fichier PDF Aide 
 


Pages associées