• Envoyer
  • Imprimer

Quand l'humanitaire commençait à faire son cinéma : les films du CICR des années 20

30-06-2004 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 854, de Enrico Natale

En 2001 s’est terminée la restauration du fonds film du CICR pour la période 1920-1957. Près d’une centaine de documents exceptionnels sur les activités du CICR ont été sauvés et rendus visibles au public. Cet article retrace les circonstances qui ont présidés aux premiers pas de la production cinématographique du CICR, au début des années 1920. Le cinématographe, média récent et prometteur, va être mis à profit pour faire connaître les nouvelles activités d’assistance qu’entreprend le CICR à la fin de la première guerre mondiale. (en français)

     

Enrico Natale
Enrico Natale est licencié d’histoire contemporaine et de latin auprès de l’Université de Genève. Il a mené cette recherche au sein des archives du Comité international de la Croix-Rouge. 
   
Résumé 
 

En 2001 s’est terminée la restauration du fonds film du CICR pour la période 1920-1957. Près d’une centaine de documents exceptionnels sur les activités du CICR ont été sauvés et rendus visibles au public.

Cet article retrace les circonstances qui ont présidés aux premiers pas de la production cinématographique du CICR, au début des années 1920. Le cinématographe, média récent et prometteur, va être mis à profit pour faire connaître les nouvelles activités d’assistance qu’entreprend le CICR à la fin de la première guerre mondiale.

Les 4 premiers films sont produits à l’occasion de la Xe Conférence internationale du Mouvement de la Croix-Rouge qui se tient à Genève en 1921. Le rapatriement des prisonniers de guerre via Stettin-Narva présente le transport par la mer Baltique de près de 400’000 soldats entre la Russie et l’Allemagne. Les réfugiés russes à Constantinople docum ente les premiers secours apportés aux 170’000 réfugiés russes débarqués à Constantinople en novembre 1920. Actions de secours en faveur des enfants hongrois à Budapest évoque les activités du CICR en faveur des enfants et la misère dans laquelle vivent les habitants de Budapest. La lutte contre le typhus : l’activité du CICR en Pologne montre les mesures prises pour lutter contre les poux, responsables de la propagation l’épidémie de typhus en Europe centrale.

 Dès 1922, le cinéma joue un rôle déterminant dans le succès des campagnes humanitaires, les films conservés dans les archives du CICR témoignent des débuts d’un cinéma humanitaire conscient de sa puissance de suggestion et séduit par ses possibilités dramatiques.

     

        pdf file     Texte intégral      (140kb)    
  fichier PDF Aide 
 


Rubriques associées

Pages associées