• Envoyer
  • Imprimer

Fonds français Maurice de Madre

01-08-2014

Le Fonds français Maurice de Madre est constitué, selon le testament du prénommé, par les biens dévolus au Comité international de la Croix-Rouge par le Comte Maurice de Madre, décédé le 25 décembre 1970.

Pourquoi ? Pour qui ?

Pourquoi ?  
 

Pour apporter une aide en cas de situation précaire suite à

  • un accident/une maladie :

  - frais médicaux  

  - réhabilitation physique  

  - réinsertion professionnelle  

  • un décès :

  - aide financière ou matérielle à la famille du/de la défunt(e)  

 
Pour qui ?  
 

Pour tout(e) collaborateur(trice)* du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge

  • collaborateurs(trices) ayant eu un accident pendant leur travail au service du Mouvement

  • collaborateur(trices) souffrant d'une maladie liée à leur travail au service du Mouvement

  • familles de collaborateurs(trices) ayant perdu la vie au service du Mouvement.

 
*personnes n'étant pas au bénéfice d'une couverture ou d'une aide sociale 
 

Composition du Conseil

Le Conseil du FFMM se compose comme suit :
 

Membres :

  • Mr Jacques Chapuis, Présidente du Conseil (Membre du CICR)

  • Mr Emmanuel Séïté, Secrétaire exécutif, CICR
  • Mme Marie-Christine de Navacelle, Représentante de la famille du Comte Maurice de Madre
  • Mme Tricia Baglione, Représentante de la Fédération
  • Mme Bineta Diop, Directrice exécutive de "Femmes Africa Solidarité"

Conseiller :

  • Me A, Chavan, ancien membre du FFMM



 



 

Réglement du Fonds français Maurice de Madre

     

  (adopté par l'Assemblée du CICR le 9 septembre 1974,  

  modifié le 9 avril 1981 et le 13 décembre 1995)  

     

     

  ARTICLE 1  

Le Fonds français Maurice de Madre est constitué, selon le testament du prénommé, par les biens dévolus au Comité international de la Croix-Rouge par le Comte Maurice de Madre, décédé le 25 décembre 1970.

  ARTICLE 2  

1. Conformément aux voeux et dispositions de dernière volonté du défunt, les revenus du Fo nds, et selon les circonstances, le capital sont affectés à aider le personnel permanent ou temporaire, notamment les secouristes, les délégué(e)s, infirmiers(ères) des composantes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui auront payé de leur personne au cours de leur travail, d'opérations de guerre ou de catastrophes et qui seront de ce fait dans une situation difficile ou atteints dans leur santé.

2. Au cas où les personnes répondant aux conditions prescrites au paragraphe 1. ci-dessus perdraient la vie dans l'accomplissement de leur mission humanitaire, un subside peut être versé à leur famille si elle se trouve, de ce fait, dans une situation matérielle telle qu'une aide soit nécessaire.

3. Le Conseil peut, à titre exceptionnel, apporter un appui à la formation et à la réinsertion professionnelle

- de collaborateurs(trices) gravement atteint(e)s dans leur santé,

et venir en aide

- à la proche famille de collaborateurs(trices)

- aux membres des familles de collaborateurs(trices) décédé(e)s, même si la maladie, l'accident ou le décès n'ont pas de lien direct avec leur activité au sein du Mouvement.

4. La désignation des bénéficiaires est faite par le Conseil du Fonds qui fixe le montant et les modalités de versement des prestations qu'il allo ue.

  ARTICLE 3  

1. Le Fonds est géré par un Conseil de cinq membres, nommés par l'Assemblée du CICR, éventuellement sur proposition du Conseil du Fonds.

Le Conseil peut proposer toute personne qu'il désire associer à ses travaux, en particulier un collaborateur(trice) du CICR ou de la Fédération, sous réserve de l'accord de l'organisation dont il dépend, ou un membre de la famille du comte de Madre. L'Assemblée désigne le président du Conseil. Le Conseil comprend deux membres ou collaborateurs(trices) du CICR, un collaborateur(trice) de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, un membre de la famille du comte de Madre, tant que celle-ci souhaite être représentée, et une cinquième personne dont il souhaite la collaboration.

2. Les membres du Conseil, sauf le représentant de la famille du comte de Madre, sont soumis à réélection tous les quatre ans et ne peuvent exercer plus de trois mandats consécutifs.

3. Le CICR est chargé du secrétariat, de la gestion et de la comptabilité du Fonds.

  ARTICLE 4  

Le Fonds est géré indépendamment des autres biens du CICR et fait l'objet d'une comptabilité distincte. Cette comptabilité est révisée chaque année par une Société de révision indépendante. Les comptes annuels du Fonds sont soumis au CICR.

Le Conseil peut procéder à la vente des biens composant le Fonds ; il peut, sans limitation, réinvestir les sommes obtenues, de façon à réaliser le mieux possible les intentions du testateur.

  ARTICLE 5  

S'il apparaissait que les intentions du testateur ne sont plus réalisables, ou qu'elles ne peuvent l'être que dans une faible mesure, le Conseil pourra proposer au CICR d'affecter les biens existants à d'autres activités dans le domaine humanitaire et charitable. Ces propositions seront examinées en séance plenière par le CICR qui, dans une séance ultérieure, après un nouveau débat, prendra une décision.

  ARTICLE 6  

Le présent Règlement peut être modifié dans les mêmes conditions que le Règlement intérieur du CICR. Cependant, le but du Fonds, tel qu'il résulte des intentions générales du Comte de Madre, ne peut pas être modifié.



Formulaires de demande

Comment ?
     

En faisant parvenir au secrétariat du Fonds français Maurice de Madre un formulaire de demande d'allocation dûment rempli, par le biais d'une délégation du CICR ou de la Fédération internationale :

Historique

     

  Biographie du comte Maurice de Madre  

 


Comte Maurice de Madre
©ICRC,
réf. HIST-E-000103 
 
 

Le comte Maurice de Madre est né à Paris le 30 octobre 1879. Son père, diplomate, est décédé huit ans plus tard. Après ses études classiques et une préparation à Saint-Cyr pour rentrer dans l'une des grandes écoles militaires, il occupe différentes fonctions dans le commerce avant de s'associer avec un partenaire en 1907, pour représenter en France la société " DV GIBBS " qui produisait le savon à l'époque, au Royaume Uni. Il lance et développe le savon à barbe et acquiert des parts dans plusieurs sociétés spécialisées dans les produits de toilette.

Sensible à la gestion sociale de son entreprise et fragilisé par d'importants ennuis de santé, il vit mal la participation de ses employés aux mouvements sociaux de 1936. Il part en Suisse pour recevoir des soins intensifs.

C'est en 1953 que le comte de Madre fait la connai ssance de M. Paul Ruegger, alors président du CICR. Au cours de nombreux entretiens avec M. Ruegger puis avec son successeur, M. Léopold Boissier, ainsi qu'avec d'autres membres du Comité international et de sa Direction, le comte de Madre envisage de faire bénéficier la Croix-Rouge d'une part de sa fortune.

Le comte de Madre est décédé à Monaco le 25 décembre 1970.

Généreux de nature, il a fait bénéficié de son vivant de nombreuses oeuvres caritatives, religieuses ou laïques auxquelles il a légué une partie de sa fortune. Dans son testament, il a confirmé les intentions généreuses qu'il avait eu l'occasion de manifester envers la Croix-Rouge durant de longues années.

     

  Création et évolution du Fonds  

  1953  

Le Comte Maurice de Madre fait connaissance de M. Paul Ruegger, alors président du CICR. Au cours des nombreux entretiens qu'il a eus avec M.Ruegger et d'autres personnalités du CICR, le Comte manifeste son intention de faire bénéficier la Croix-Rouge d'une part de sa fortune.

 

 

  1957  

Le Comte confirme ses intentions généreuses par disposition testamentaire selon laquelle il lègue CHF 700.000.- ainsi que la villa de maître " La Pelouse " , sise à Montreux, destinée à servir de maison de cure ou de repos aux délégués et infirmières rentrant de mission.

 

 

  1970  

Décès du comte Maurice de Madre.

 

 

  1973  

Le Conseil du FFMM décide de vendre la propriété, dont l'entretien s'avère trop onéreux.

 

 

  1974  

- Constitution du FFMM selon le testament du Comte, sur la base des biens dévolus au CICR et de la décision de l'Assemblée du CICR du 19 décembre 1974.

- Adoption du règlement du Fonds.

 

 

  1975  

Versement de la première allocation du FFMM.

 

 

  1976/78  

Vente de la villa " La Pelouse " .

 

 

  1981  

1re révision du règlement visant l'extension du champ d'application de l'aide envisagée.

 

 

  1995  

2e révision du règlement visant à élargir le champ des bénéficiaires.

 

 



Rubriques associées