Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Gaza: Ie CICR exige la preuve que Gilad Shalit est vivant

23-06-2011 Communiqué de presse 11/139

Genève/Jérusalem/Tel Aviv (CICR) – Cinq ans après la capture du soldat israélien Gilad Shalit par des groupes armés palestiniens, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est plus préoccupé que jamais sur le sort de Shalit.

Il a été détenu au secret durant ces cinq années et sa famille ne sait toujours pas où il se trouve et comment il va.

« L'absence totale d'information concernant M. Shalit est tout à fait inacceptable », a déclaré le directeur général du CICR, Yves Daccord. « La famille Shalit est en droit, au regard du droit international humanitaire, d’être en contact avec son fils. »

Le CICR a demandé au Hamas à plusieurs reprises, sans succès toutefois, qu’il autorise M. Shalit à échanger des nouvelles avec sa famille. L’institution a également maintes fois réitéré sa demande d'accès à M. Shalit, mais le Hamas ne l’a jamais acceptée. En l’absence de tout signe de vie de M. Shalit depuis près de deux ans, le CICR exige aujourd’hui que le Hamas prouve que M. Shalit est vivant. « Le Hamas a l’obligation, en vertu du droit international humanitaire, de protéger la vie de M. Shalit, de le traiter humainement et de ne pas le priver du contact avec sa famille », a précisé M. Daccord.

Le CICR continue à faire tout son possible pour avoir accès à M. Shalit ou du moins pour établir un contact entre lui et sa famille.

Informations complémentaires :
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : 41 22 730 25 41 ou +41 79 536 92 57
Ran Goldstein, CICR Tel Aviv, tél. : 972 522 75 75 17
Cecilia Goin, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 50
Nadia Dibsy, CICR Jérusalem, tél. :  +972 52 601 91 48