Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Syrie : l’assistance parvient aux habitants de la vielle ville d’Homs

04-11-2012 Communiqué de presse 12/213

Genève/Damas (CICR) – Le 3 novembre, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge arabe syrien ont apporté une assistance humanitaire aux habitants de la vieille ville d’Homs.

L'assistance comprenait des articles médicaux permettant de traiter une centaine de blessés et des médicaments pour le traitement de maladies chroniques. Des vivres et des articles d'hygiène pour plus de 1 200 personnes, ainsi que du lait pour bébé et des couches, ont également été acheminés.

« Nous sommes entrés dans Homs à plusieurs reprises ces derniers mois, mais c'est la première fois que nous avons pu atteindre les quartiers de Khalidiya et d’Hamidiya dans la vieille ville », déclare Marianne Gasser, chef de la délégation du CICR en Syrie.

Ces derniers jours, le CICR s’est entretenu avec les autorités syriennes et divers groupes d’opposition armés au sujet de l’obtention d’un accès sûr et sans entrave dans la vieille ville. L’acceptation et la coopération de toutes les parties concernées ont permis à une équipe de 34 personnes d’entrer dans les quartiers de Khalidiya et d’Hamidiya. Cette équipe était composée de 28 volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien et de six collaborateurs du CICR, dont plusieurs médecins.

« Des centaines de civils ne peuvent pas quitter les quartiers de Khalidiya et d’Hamidiya depuis au moins quatre mois », précise Mme Gasser, qui a dirigé l’équipe du CICR et du Croissant-Rouge arabe syrien à Homs. « En raison des affrontements armés, ils n’ont pas pu bénéficier d’un approvisionnement suffisant en vivres, articles médicaux et autres articles de première nécessité. »

Depuis le début de l’année, le CICR, en collaboration avec le Croissant-Rouge arabe syrien, a distribué des vivres à plus d’un million de personnes et des articles ménagers de première nécessité à 250 000 personnes. Pendant la même période, le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien ont contribué à approvisionner en eau plus d’un million de personnes dans les gouvernorats de Damas, de Damas-Campagne et d’Homs.

Conformément au droit international humanitaire, les parties à un conflit armé doivent prendre toutes les précautions pratiquement possibles pour protéger la population civile, à savoir permettre aux civils de se rendre dans des endroits plus sûrs, et faciliter l’acheminement de secours vitaux. Les blessés et les malades doivent eux aussi recevoir, dans toute la mesure du possible et dans les plus brefs délais possibles, les soins médicaux et l’attention dont ils ont besoin.

Informations complémentaires :
Rabab Al-Rifaï, CICR Damas, tél. : +963 993 700 847 ou +963 11 331 0476
Bijan Farnoudi, CICR Genève, tél : +41 22 730 25 41 ou +41 79 536 92 59


Photos

Des édifices endommagés et une voiture détruite, dans le quartier de Khalidiya, à Homs. 

Des édifices endommagés et une voiture détruite, dans le quartier de Khalidiya, à Homs.
© CICR