• Envoyer
  • Imprimer

Guinée-Bissau : visite de détenus après l'attaque d'une caserne

13-11-2012 Communiqué de presse 12/220

Bissau / Dakar (CICR) – Entre le 6 et le 8 novembre, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a rendu visite à 17 personnes détenues en Guinée-Bissau à la suite de l'attaque qui a visé, le 21 octobre dernier, un camp militaire proche de la capitale du pays.

Les visites du CICR dans les lieux de détention ont pour but de s'assurer que les détenus, quel que soit le motif de leur arrestation et de leur détention, sont traités avec dignité et humanité, conformément aux normes et règles internationales.

Durant ces visites à Bissau, le CICR a pu, conformément à ses procédures de travail habituelles, s'entretenir en privé avec les détenus. « Nous avons transmis nos observations sur les conditions de détention et le traitement que les détenus reçoivent aux autorités détentrices et ce, de manière confidentielle », a déclaré Alec Guichard, le délégué qui a effectué les visites.

Un des détenus a pu transmettre un message familial à l'attention de son épouse vivant à l'étranger et des articles d'hygiène ont été fournis à toutes les personnes rencontrées.

Le CICR est présent depuis 1998 en Guinée-Bissau, où il fournit une assistance aux personnes touchées par diverses situations de violence. Il soutient un centre de physiothérapie et d'appareillage orthopédique à Bissau, ainsi que trois structures de santé à São Domingos, afin d'améliorer les soins qui y sont dispensés à la population. Ces activités sont menées en collaboration avec le ministère de la Santé.
 

Informations complémentaires :
Dénes Benczédi, CICR Dakar, tél. : +221 77 529 71 45 ou +221 33 869 14 40