Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Des professionnels de la santé discutent des mesures pouvant améliorer la sécurité des soins de santé d'urgence

17-12-2012 Communiqué de presse 12/246

Genève / Le Caire (CICR / Croissant-Rouge égyptien) – La violence qui frappe les soins de santé dans les conflits armés et les autres situations d’urgence prive de soins de santé des millions de patients du monde entier au moment où ils en ont le plus besoin.

Du 17 au 19 décembre, quelque 40 professionnels de la santé sont réunis au Caire, d'où ils vont formuler des recommandations visant à améliorer la sécurité.

L'atelier est organisé conjointement par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge égyptien. Il a été inauguré aujourd'hui par le docteur Nagwa Hussein Ahmed Khalel, ministre égyptien des Assurances et des affaires sociales et  vice-président du Croissant-Rouge égyptien. Le discours inaugural a été prononcé par le professeur Saad Zaghloul Al Achmawy, ministre adjoint à la Santé et au logement.

« Ce forum va constituer une occasion unique pour les médecins, les infirmiers et infirmières, et les responsables des services ambulanciers et des organisations de soins d'urgence », a déclaré Klaus Spreyermann, chef de la délégation du CICR au Caire.

« Les membres de nos équipes d'urgence ont à cœur de discuter avec d'autres de ce qu'ils ont appris en dispensant des soins aux personnes blessées pendant des affrontements dans les rues », explique le professeur Mamdouh Gaber, secrétaire général du Croissant-Rouge égyptien.

Parmi les participants, issus d'une douzaine de pays, figurent des collaborateurs d'institutions membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, des universitaires et des experts de l'Association médicale mondiale, de l'Organisation mondiale de la santé et de Médecins sans frontières.

En 2011, le CICR a inauguré un projet quadriennal intitulé « Les soins de santé en danger », dont l'objectif est de faire face aux conséquences des actes violents qui entravent la fourniture des soins de santé. L'atelier du Caire est un des dix ateliers qui vont se tenir entre 2012 et 2013. Au total, quelque 400 experts du corps médical, du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, de ministères, des forces armées, d'ONG nationales et internationales, d'organisations internationales et de milieux universitaires, vont ainsi se réunir et tenter de trouver des moyens pratiques de mieux protéger les personnes qui dispensent les soins de santé et celles qui les reçoivent pendant un conflit armé ou d'autres situations d’urgence. Les recommandations des participants à l'atelier aideront le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les États parties aux Conventions de Genève, qui se réuniront en 2015 dans le cadre de la XXXIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, à décider des mesures à prendre pour faire face à ce grave problème humanitaire.

Informations complémentaires :
Mohammad Sultan, CICR Le Caire, tél. : +20 100 505 33 10 ou +20 52 275 540
Nehal Hefny, Croissant-Rouge égyptien, tél. : +20 226 703 979
Anastasia Isyuk, CICR Genève, tél. : +41 22 730 30 23 ou +41 79 217 93 02