Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Chili : vers l’incorporation transversale des droits de l’homme dans la formation des Carabiniers

18-01-2012 Communiqué de presse 12/10

Brasilia (CICR) – Les Carabiniers du Chili et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont signé aujourd’hui un accord visant à renforcer l’incorporation des normes internationales des droits de l’homme et des principes humanitaires dans la doctrine, la formation et l’entraînement de l’institution policière.

« Le processus que nous lançons aujourd’hui montre la volonté des Carabiniers de s’atteler à la question des droits de l’homme », a indiqué Felipe Donoso, chef de la délégation régionale du CICR pour l’Argentine, le Brésil, le Chili, le Paraguay et l’Uruguay. « Il a aussi pour but de promouvoir un comportement plus adéquat de la part des forces de police, en particulier dans les situations où elles font usage de la force », a-t-il ajouté.

Signé par le directeur général des Carabiniers du Chili, Gustavo Adolfo González Jure, et le CICR, l’accord courra sur deux ans. Aux termes de celui-ci, le CICR participera à la formation d’instructeurs des Carabiniers au droit international des droits de l’homme et aux principes humanitaires applicables à la fonction policière, et ce, dans le cadre de cours théoriques et pratiques. L’institution apportera en outre son concours pour l’analyse et la révision, sur la base des normes et principes en question, des programmes de formation et de spécialisation des policiers, ainsi que des documents de doctrine.

Le CICR mène à bien des activités similaires auprès des forces de police d’autres pays d’Amérique latine depuis 1998, notamment au Brésil, au Mexique, au Panama, au Venezuela, en Colombie, en Équateur, au Pérou, en Bolivie et au Paraguay.

Le CICR est une organisation impartiale, neutre et indépendante, qui a la mission exclusivement humanitaire de protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés et d’autres situations de violence, et de leur porter assistance. Il s'efforce également de prévenir la souffrance par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels.

Informations complémentaires :
Sandra Lefcovich, CICR Brasilia, tél. : +55 61 3248-0250/8122-0119